MA GROSSESSE : 2ème trimestre

Entre plaisirs et déboires...

 

On m'avait dit, "tu verras, le 2ème trimestre c'est le meilleur"! On m'avait parlé d'un regain d'énergie, d'une forme olympique couplée au plaisir d'attendre un heureux événement. Je ne vais rien vous cacher, mais j'ai clairement l'impression que l'on m'a menti... 

Chaque femme est différente, c'est clair! Chaque grossesse aussi! Pour ma part, ce deuxième trimestre aura surtout été meilleur car sans nausées incessantes. Mais j'ai eu beaucoup de mal à supporter mes 15 kg supplémentaires au quotidien, une sciatique irrémédiable et une fatigue qui n'a cessée de s'amplifier au fil des jours... 

Etre enceinte et travailler...

 

Commençons par le positif et la disparition des nausées. Celles qui ne me quittaient plus depuis 4 mois se sont enfin progressivement atténuées. Et je dois le dire, vivre sans cette impression de"gueule de bois" fut un véritable plaisir. Finis aussi les malaises vagaux intempestifs. Travailler fut relativement plus facile dès cette période. 

Toutefois, ce deuxième trimestre ne fut pas sans fatigue. Ma prise de poids n'y fut pas pour rien. Essoufflée au moindre effort, tout me demandait énormément d'énergie. Essayez de porter 2 packs d'eau et vous verrez mon ressenti. 
De plus, ma sciatique s'est révélée être extrêmement tenace et aura été responsable de pas mal de nuits blanches... 
Etant kiné à mon compte, j'ai été contrainte de bosser contre l'avis de mon obstétricien. Difficile de se dire qu'en tant que femme, nous ne sommes toujours pas à égalité vis-à-vis de la grossesse... Difficile d'accepter de mettre en danger son bébé et sa propre santé là où d'autres ce seraient arrêtés depuis longtemps, juste parce qu'on n'a pas le choix et que le cabinet doit continuer à tourner! 

S'accepter avec ses kg en plus...

 

La chose la plus difficile selon moi reste de s'accepter avec autant de kilos en plus. 

Bilan à la fin des 6 mois de grossesse: + 15kg.
Ok, j'ai un peu abusé sur le sucre et mon activité physique s'est considérablement réduite. J'ai aussi eu quelques remontrances de mon obstétricien...
J'ai eu beaucoup de mal à accepter les rondeurs qui se sont accumulées un peu partout, les jambes pleines d’œdème, le visage bouffi... J'ai clairement eu l'impression de vivre cette période comme une phase transitoireje prêtais mon corps à la conception de mon bébé. J'ai vécu ces 6 mois pleinement pour lui et à travers lui. Je me suis complètement oubliée... 
Je n'aurais pas du... J'aurais du essayer de m'épanouir à partir de ce corps dont je n'étais plus maître. Mais tout n'est pas si simple. On ne choisit pas vraiment. On se laisse porter dans ce contexte où tout est inconnu. 

Pour finir sur une note positive, ce trimestre m'aura surtout permis de découvrir les premiers mouvements de mon bébé. Cet instant où tout devient plus réel et que tu réalises qu'il y a véritablement quelqu'un qui grandit en toi. Cet instant où tu te dis que tous ces inconvénients en valent finalement la peine... 

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Instagram: gabrielle_modexlifestyle

 

Follow

Contact: gabrielle@modexlifestyle.fr